4 technologies pour booster la part du solaire dans le mix énergétique !

 

Il y a quelques mois, on faisait pour vous l’état des lieux des énergies renouvelables en France en 2018.

Plus récemment, on vous parlait aussi de WattWay, le premier revêtement photovoltaïque du monde, développé par Colas.

Alors que notre transition énergétique constitue un véritable enjeu, l’énergie solaire ne couvre pour le moment que 2%* de l’électricité consommée en France (Chiffre 2017 – Source : Panorama de l’électricité renouvelable en 2017).

Le gouvernement, qui a présenté en juin dernier son « Plan Solaire », souhaite accélérer le développement du solaire en France pour faire croitre sa part dans le mix énergétique.

Voici quelques technologies fascinantes, dont certaines sont déjà sur le marché mais encore sous-exploitées, qui pourraient permettre d’atteindre cet objectif.

 

SmartFlower : le tournesol photovoltaïque !

 

Conçue et développée initialement par une start-up autrichienne du même nom, la SmartFlower est inspirée des mouvements des tournesols, qui suivent les rayons du soleil durant la journée pour emmagasiner l’énergie dont ils ont besoin.

La SmartFlower est donc une unité de production d’énergie solaire autonome.

En effet, ses 12 pétales photovoltaïques, lorsqu’ils sont déployés, permettent de couvrir une surface totale de 18m2.
Grâce à des capteurs, les pétales peuvent suivre la course quotidienne du soleil et se réorienter afin de maximiser l’exposition et donc la production d’énergie.

Les pétales peuvent également se replier tous seuls, en cas de vent violent (à partir de 60 km/h) ou de mauvais temps, puis se redéployer de manière autonome dès le retour du beau temps.

Ce système, couplé à une batterie pour le stockage, peut se raccorder facilement grâce au système Plug and Play et permet un rendement supérieur de 30 à 40% par rapport aux panneaux solaires classiques.

Commercialisée en France par EDF ENR (la filiale d’EDF pour les énergies renouvelables) pour les professionnels comme pour les particuliers, la SmartFlower a été vendue à près de 300 exemplaires à  date. Depuis, la start-up autrichienne a fermé boutique mais sa division américaine fonctionne, quant à elle, plutôt bien.

La SmartFlower était d’ailleurs à l’honneur sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, lors de la COP 21, en décembre 2015.

 

 

 

Solar Roof : les tuiles solaires de Tesla !

 

© Tesla / Solar Roof

 

Si les panneaux solaires ne sont plus si rares sur les toits des maisons, des toitures solaires existant depuis maintenant des dizaines d’années, leur développement est freiné par le côté esthétique.

En effet, bien que soucieux de l’environnement, certains particuliers n’ont pas forcément envi de « défigurer » leur maison avec des toits solaires, qui, reconnaissons-le, sont souvent peu esthétiques.

Il est vrai que cela peut paraître n’être qu’un « détail » face aux enjeux écologiques, mais il est rare de voir un propriétaire dévaloriser sa maison, surtout lorsqu’il pense à la revente.

Nouvel acteur de poids sur le marché des toitures solaires : Tesla.

Vous connaissez déjà sans doute ce nom, puisqu’il s’agit du constructeur automobile de voitures électriques haut de gamme d’Elon Musk.

Pour régler le problème de l’esthétisme, il a investit des millions de dollars dans la recherche et le développement de tuiles solaires.

Un pari réussi de plus pour l’entrepreneur star qui propose désormais quatre types de tuiles solaires différentes :

 

Source : tesla.com

 

Mais à quel prix ?

Justement, l’entreprise assure un coût d’installation semblable aux installations classiques et revendique une solidité supérieure, garantissant même ses tuiles « pour toute la durée de vie de votre maison, sans limite de durée».

Disponible en précommande en France depuis quelques temps déjà, les premières livraisons sont prévues d’ici la fin de l’année 2018.

 

 

 

 

Ombriwatt® : l’ombière photovoltaïque

 

 

 

Lauréat du prix interne EDF Pulse, Ombriwatt® a été développé par Sodestrel, en partenariat avec EDF ENR et Photowatt.

Concrètement, il s’agit d’équiper le toit des abris ou des parkings pour voiture de panneaux solaires, ainsi que de bornes de recharge pour voitures électriques.

Composition de l’ombière :

 

  1. Un générateur photovoltaïque équipé de panneaux solaires (modulesPhotowatt® développés par la société française du même nom).
  2. Des abris de parking permettant de protéger les véhicules contre les intempéries.
  3. Des bornes de recharge compatibles avec tous types de véhicules électriques conçues par Sodetrel.

 

 

© EDF ENR

 

 

Ombriwatt® est un véritable système conçu pour l’autoproduction et l’autoconsommation de l’énergie solaire.

Réservée, pour le moment, aux professionnels, cette solution permet aux entreprises de recharger leur flotte de véhicules électriques de manière efficace.

Mais ce n’est pas tout. En effet, lorsque les batteries des véhicules sont pleines, l’électricité produite supplémentaire est directement réinjectée dans le réseau électrique interne de l’entreprise, permettant ainsi de réduire la facture énergétique.

 

 

 

 

Wysips® : les vitres et revêtements photovoltaïques

 

Créée en 2008, la société Sunpartner Technologies fabriquait à l’origine des écrans pour Smartphone, puis des montres connectées.

Mais en 2014, portée par le principe d’autoconsommation, cette start-up d’Aix en Provence s’est tournée vers le bâtiment.
Ludovic Déblois, l’un des trois fondateurs explique que «C’est la demande du marché qui nous a poussés à nous positionner sur ce créneau porteur avec le développement de l’autoconsommation. Nous avons démarré la R&D sur les hublots d’avion puis avons développé le process de vitrages photovoltaïques avec la technologie laser jusqu’à fin 2015».

C’est donc avec la gamme Wysips®, (pour : What You See Is Photovoltaic Surface»), que Sunpartner Technologies a rencontré un véritable succès et représente aujourd’hui 70% du CA.

La société propose par exemple des vitrages photovoltaïques transparents ou semi-transparents, capables de capter l’énergie solaire et de la convertir en électricité. Leur puissance au mètre carré se situe entre 2O à 11O W.

L’entreprise a également développé avec Vinci Construction la première fenêtre solaire intelligente, autonome et connectée du monde, baptisé Horizon.

« Ces systèmes constructifs offrent de nombreuses possibilités d’intégration (électrochrome, cristaux liquides, tactile, chauffant …) pour verrières, canopées, façades, brise-soleil, bardage… mais aussi de nouvelles fonctionnalités. L’énergie solaire emmagasinée permet ainsi une alimentation totalement autonome sans câblages des stores, des dispositifs d’éclairage, des systèmes d’ouverture et de fermeture ou encore d’occultation, réduit l’usage de la climatisation, etc. » précise Franck Edmé, Directeur Technique de Sunpartner Technologies

 

 

L’ensemble de ces technologies surfent sur le principe de l’autoproduction et de l’autoconsommation.

Ces innovations promettent de transformer les infrastructures et les objets de demain, afin qu’ils puissent eux mêmes produire l’énergie nécessaire, en tout cas en partie, pour fonctionner.

De nouvelles ressources à suivre de près !

 

 

Prêt.e à rejoindre la Ruche ?
Cliquez-ici

By |2018-11-21T10:00:47+00:00août 3rd, 2018|Actualités|0 Comments

About the Author: