SAVe Energy : des batteries électriques pour bateaux signées Rolls-Royce

Et non, Rolls-Royce ce n’est pas seulement un constructeur de voitures onéreuses et luxueuses, bien au contraire.

En effet, le constructeur britannique est également mondialement reconnu dans d’autres secteurs (aéronautique, nucléaire, énergie, …) notamment pour ses moteurs. Sachez que bon nombre de modèles d’avions de ligne actuels embarquent d’ailleurs des moteurs conçus par Rolls-Royce.

L’entreprise est également très présente dans le secteur naval. Le 15 août dernier, le constructeur a d’ailleurs annoncé sur son site le lancement d’une nouvelle batterie électrique (lithium-ion) conçue pour les navires.

On fait le point pour vous dans notre article.

 

 

SAVe Energy : “un système complètement propre, sûr et économique”.

 

 

Si depuis 2010, Rolls-Royce commercialisait déjà des batteries pour les navires, ces dernières étaient jusqu’à présent produites par une société extérieure.

Dorénavant, le constructeur britannique proposera donc des systèmes de stockage d’énergie pour la propulsion des navires, alimentés par des batteries lithium-ion fabriquées en interne.

Baptisé SAVe Energy, ce système de batteries à haut rendement et à refroidissement liquide est décrit par la société comme « complètement propre, sûr et économique » avec « une conception modulaire qui permet au produit de s’adapter aux besoins énergétiques » de différents types de navires.

 

Illustration d’une installation de système de navire avec des batteries. Cet exemple montre un système hybride pour un remorqueur. © Rolls-Royce plc 2018

 

D’après les informations communiquées sur le site de la société, SAVe Energy semble être un système hybride, c’est-à-dire en partie électrique mais devant être couplé à un autre système de propulsion (type Diesel ou GNL : Gaz Naturel Liquéfié).

Le projet développé par Rolls Royce, ainsi que par trois compagnies navales norvégiennes (Color Line, Norled et Norwegian Coastal Administration Shipping Company

), a été en partie financé par le programme ENERGIX du Conseil norvégien de la recherche, qui soutient la recherche sur les énergies renouvelables, l’utilisation efficace de l’énergie, les systèmes énergétiques et la politique énergétique.

L’objectif était de garantir un système fiable pouvant s’adapter à tout type de navire.

 

 

Réduire de 50% les émissions de CO2 du secteur maritime d’ici 2050 !

 

Bien que SAVe Energy ne permette pas de supprimer complètement les émissions de CO2 des navires l’intégrant, cette solution hybride permettrait de les réduire de manière significative, constituant ainsi un pas de plus vers la réduction des émissions de CO2 du secteur maritime.

En effet, afin de tenir les engagements de l’accord de Paris fixés en 2015 lors de la COP21, les 173 pays membres de la OMI (Organisation Maritime Internationale) ont signé en avril dernier à Londres un accord visant à réduire de 50% les émissions de CO2 du secteur maritime d’ici 2050.

À l’instar du transport aérien, le transport maritime représenterait également à lui seul entre 2 et 3% des émissions de CO2 mondiales et compte donc parmi les principaux facteurs de pollution atmosphérique.

Pour rappel, le transport maritime achemine encore aujourd’hui près de 90% des marchandises à travers le monde et transporte plusieurs millions de personnes chaque année.

À titre de comparaison, un paquebot, ultra énergivore, génère autant de pollution aux particules-fines qu’un million de voitures, intoxicant au passage les habitants des villes portuaires, en moyenne 20 fois plus polluées que d’autres villes.

 

 

D’après une étude menée par l’Université de Rostock (Allemagne) et le centre de recherche Helmholtz Zentrum Munich (Allemagne), les émissions de CO2 du transport maritime seraient responsables de la mort de 60.000 personnes par an, rien qu’en Europe et coûteraient pas loin de 60 milliards d’euros aux systèmes de santé européen.

Des chiffres qui doivent réellement nous faire prendre conscience qu’il ne faut plus attendre pour modifier nos habitudes et nos mentalités, et que le secteur maritime ainsi que tous les autres secteurs, doivent agir dès maintenant. Ce sont grâce à des innovations comme celle de Rolls Royce que nous réussirons peut-être à inverser la tendance et à préserver notre environnement.

 

 

Prêt.e à rejoindre la Ruche ?
Cliquez-ici

By |2018-09-06T15:49:48+00:00septembre 6th, 2018|Actualités|0 Comments

About the Author: