Le futur « tramway lumière » dévoilé

Le 3 décembre dernier, des images illustrant la nouvelle ligne 9 du tramway francilien à venir ont été présentées aux élus d’Ile-de-France.

Avec un design lumineux et plus épuré, ce tramway permettra de relier la Porte de Choisy à Orly-Ville en seulement trente minutes.
Une nouvelle ligne « structurante pour le Val-de-Marne » qui devrait permettre de pallier à la saturation du réseau sur ce secteur.

On revient sur les détails de ce projet et sur les caractéristiques de ce nouveau tram’ dans notre article de le semaine.

 

 

Un design élu par les franciliens en 2017

Crédit : Ile-de-France Mobilités

 

C’est en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, d’Anne Hidalgo, actuelle Maire de Paris, de Christian Favier, Président du Conseil Départemental du Val-de-Marne, ainsi que de différents élus d’Ile-de-France, que la première rame de cette nouvelle ligne a été dévoilée.

Surnommé le « Tram Lumière », ilsera doté d’un éclairage extérieur reliant le nez de l’appareil au bout de celui-ci grâce à une installation LED.

Au bleu et au gris extérieurs, couleurs d’IDF Mobilités, s’ajouteront donc des éclairages verts, roses et blancs. Ce tramway disposera également de grandes baies vitrées et d’un éclairage intérieur sobre. Des lumières de couleurs verte et rougeont été installées au plafond afin d’indiquer  plus facilement l’ouverture et la fermeture des portes.

« L’ensemble apporte une grande luminosité pour les passagers, même la nuit », précise un technicien.

Pour cette future ligne de tram, les Franciliens avaient eu le choix en 2017 entre trois designs différents; c’est le « tramway Lumière » qui a remporté leur plébiscite haut la main, avec plus de 75% des votes des 42 000 Franciliens ayant participé.

La rame sse présentera d’un seul bloc pour faciliter la circulation des voyageurs, surtout aux heures d’affluence. « Une rame d’une seule traite, […] cela donne un sentiment de sécurité aux voyageurs, notamment pour ceux en horaires décalés » a précisé Valérie Pécresse.

 

 

Jusqu’à 80.000 voyageurs par jour…

Crédit : Ile-de-France Mobilités

Avec une longueur de 45 mètres, ces rames pourront transporter jusqu’à 314 voyageurs dont 73 places assises. « Ces rames seront 100% accessibles aux personnes à mobilité réduite (plancher bas, et 9 places assises spécialement dédiées aux personnes à mobilité réduite), aux malentendants et aux malvoyants (couleurs contrastées et annonces sonores) », souligne Ile-de-FranceMobilités.

Sa capacité surpassera celles des autres tramways de la région avec la possibilité d’accueillir jusqu’à 80 000 voyageurs par jour.

Autre caractéristique qui devrait séduire les usagers : des ports USB. Trente-deux ports USB seront en effet installés par rame, permettant ainsi aux voyageurs de recharger leur téléphone et autres appareils électroniques durant leur trajet.

Le tramway fonctionnera sur une grande plage horaire qui s’étendra de 5h30 du matin à 0H20 le soir, et ce en continu, sept jours sur sept.

Dessiné par Alstom, Saguez & Partners, et les équipes d’Ile-de-France Mobilités, ce tramway a été assemblé dans l’usine dAlstom située à La Rochelle. Avec ce nouveau tram, Alstom garantit un niveau sonore faible et une consommation énergétique réduite.

 

Pallier à la saturation du réseau actuel

 

La raison du lancement de ce projet est simple : la saturation du réseau.

En effet, l’actuelle ligne de bus 183, qui dessert le même axe que celui du futur tram 9, est arrivée à saturation avec plus de 56 000 voyageurs par jour. Un nombre impressionnant qui a forcé les élus à se tourner vers de nouvelles solutions de mobilitéssur cet axe.

« Il s’agira d’une ligne structurante pour le Val-de-Marne », estime Valérie Pécresse, Présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités. « C’est le résultat de trente ans de bataille », souligne Michel Leprêtre (PCF), Président du Grand Orly Seine Bièvre.

Le tramway qui reliera Porte de Choisy (Paris) à Orly Ville desservira également Ivry-sur-Seine, Vitry-sur- Seine, Choisy-le-Roi et Thiais à partir de septembre 2020. Les 21 rames de cette nouvelle désserte sont attendues d’ici-là. 2 à 3 rames mensuelles durant l’année 2020 devront être réalisées pour que le tramway 9 soit fonctionnel à la date prévue.

D’ici janvier 2020, le tram entrera dans une première phase de test qui devrait durer une dizaine de mois. Les trajets s’effectueront depuis l’atelier-garage d’Orly jusqu’à la rue Christophe Colomb à Choisy-le-Roi. Ils permettront d’assurer la sécurité du réseau ferré et de vérifier point par point la conformité du matériel.

Grâce à ces essais, les techniciens pourront tester le comportement des rames sur le réseau ferré ; les mises sous-tension des lignes aériennes d’alimentation du tram ; la circulation à vitesse réduite et normale ou encore le déclenchement de la signalisation.

 

L’exploitation gérée par IDF Mobilités et Keolis

 

Concernant son exploitation, ce n’est pas le RATP mais Keolis qui s’assura du bon fonctionnement de la ligne, avec le soutien d’Ile-de-France Mobilités. Cependant, le tram sera bien connecté au réseau RATP, permettant ainsi aux usagers de retrouver différentes correspondances avec le RER C, les métros 7 et la future ligne 15, letram T3a et le Tzen5.

Au total, le projet aura coûté 74,75 millions d’euros, financés à 100% par Ile-de-France Mobilités.

Enfin, dans une démarche de préservation de l’environnement, ce tramway est recyclable à 98% et connaîtra doncune seconde vie au terme de son exploitation.

 

Voici la vidéo d’inauguration de la rame 

Prêt.e à rejoindre la Ruche ?
Cliquez-ici