[Deeptech] Les algorithmes de PowerUp capables de doubler la durée de vie des batteries

 

Temps de lecture : 5 min

 

Alors que les énergies renouvelables sont en plein essor et que leur part ne cesse de grandir au sein du mix énergétique, leur stockage apparaît de plus en plus comme un enjeu majeur.

En effet, en fonction des modes de production de ces dernières, l’objectif est de pouvoir les stocker pour les redistribuer ensuite au moment opportun.
Que ce soit pour redistribuer dans les réseaux électriques, ou bien pour augmenter l’autonomie des véhicules électriques, nombreuses sont les sociétés qui recherchent et investissent dans le stockage des énergies renouvelables.

PowerUp, créée en 2017, a développé des algorithmes permettant de prolonger significativement la durée des batteries lithium-ion, parfois même de la doubler.
La start-up française a d’ailleurs réalisé, fin 2020, une nouvelle levée de fonds de cinq millions d’euros le 26 novembre dernier, auprès notamment du groupe EDF.

L’énergéticien français souhaite en effet accélérer sur le stockage des énergies renouvelables sur batteries.

On vous explique tout dans notre article de la semaine.  

 

 

PowerUp révolutionne la longévité des batteries !

La jeune pousse, créée en avril 2017, découle de la collaboration entre le CEA- LITEN (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives – Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux) et l’entreprise LUMILA, fabricant français d’éclairages LED pour de grands groupes.
PowerUp est spécialisée dans l’optimisation de la gestion des batteries, et propose les dernières avancées technologiques dans ce domaine.

Après plus d’une dizaine d’années de recherches et de nombreux brevets déposés, sa technologie MAP (Mesurer, Agir, Prédire), permet de mieux comprendre l’état de santé des batteries lithium-ion, d’appliquer des régimes de recharge adaptés et ainsi d’accroître significativement les performances et la longévité des batteries lithium-ion, parfois même de doubler cette dernière.

 

Crédit : PowerUp

Ces avancées sont directement issues de leur laboratoire de R&D, qui comprend une équipe experte en électronique, informatique et électrochimie.
Au sein de cette collaboration entre l’énergie et le numérique, le CEA-Liten a pour mission de développer les nouvelles technologies de l’énergie, que ce soit dans le domaine du solaire, du biomasse, des technologies pour véhicules électriques et hybrides, du secteur de l’hydrogène ou encore du stockage de l’énergie.

Pour ce faire, il s’appuie sur des études réalisées sur les nouveaux matériaux ainsi que les nouveaux procédés, puis s’occupe de la fabrication des prototypes et de réaliser les tests fonctionnels de ceux-ci.
Lumila, quant à lui, exploite ce partenariat pour optimiser ses solutions d’éclairages autonomes sur batteries Li-ion.

PowerUp, de son côté, se consacre à la conception et bientôt à la commercialisation de ces solutions, pouvant être utilisées dans de nombreux secteurs, comme le ferroviaire, la robotique, les systèmes d’alimentation de secours ou encore la mobilité.
Ces solutions visent avant tout à limiter le coût économique et écologique des batteries.

De grands groupes comme la SNCF Réseau, Schneider Electric, EDF ou encore le Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées ont d’ores et déjà pu expérimenter les batteries de la start-up.

 

 

Lexplosion du marché des batteries électriques

Aujourd’hui, le marché des batteries électriques est en plein boom.
Bien que ces dernières s’inscrivent pleinement dans une transition énergétique, leur durée de vie assez limitée pose un problème économique et écologique.

Les utilisateurs sont obligés de remplacer leurs batteries de manière précoce, par précaution, ce qui pose un réel problème écologique“, précise la start-up.

C’est sur ce point que PowerUp travaille, et a développé sa technologie qui préserve la batterie tout au long de sa vie, “quels que soient son utilisation et lenvironnement dans lequel elle évolue”.

Grâce à cette optimisation des performances mais également de la durée de vie des batteries, la start-up espère rendre les futurs systèmes de stockage plus compétitifs et plus respectueux de l’environnement.

PowerUp permet de diagnostiquer létat de santé dune batterie Li-ion à 2% près. Cela permet dapporter aux industriels une garantie de fonctionnement répondant à leur besoin et cela évite le remplacement à laveugle de leurs batteries, avec à la clé un impact environnemental et économique très positif !”, explique Marine Glon, directrice d’investissement chez Supernova Invest.

 

 

Une nouvelle levée de fonds pour se développer davantage

Fin novembre 2020, PowerUp a bouclé un tour de table de cinq millions d’euros auprès de son investisseur historique, Supernova Invest, de ses business Angels et du groupe EDF.
Une nouvelle levée de fonds qui devrait lui permettre d’asseoir sa position en France, d’élargir son activité en Europe et aux États-Unis, mais également d’accélérer son développement sur un nouveau marché international, celui du stockage massif d’énergie (ESS – Systèmes de stockage d’énergie).

Nous allons passer dès 2021 à une phase de production plus importante, ce capital va permettre daccompagner notre croissance. Derrière cette croissance se cache un réel besoin, plus que jamais nous devons accroître la durée de vie de nos batteries pour une production énergétique plus verte.”, explique Josselin Priour, PDG et fondateur de PowerUp, également président de Lumila.

Supernova Invest renouvelle ainsi sa confiance à PowerUp avec ce nouvel investissement “afin de poursuivre le développement de la technologie et de l’équipe commerciale, mais aussi de soutenir le déploiement plus large de la solution” comme le précise Marine Glon, directrice d’investissement de l’entreprise.

Le groupe EDF, quant à lui, devient désormais actionnaire via son fonds capital-risque EDF Pulse Croissance et prévoit d’utiliser la technologie de la start-up pour atteindre son objectif d’installation de 10 GW de nouveaux moyens de stockage d’ici 2035.

En 2018, le Groupe EDF a lancé le plan stockage électriqueavec pour ambition de devenir le leader européen du secteur dici 2035”, indique Michel Vanhaesbroucke, directeur du Corporate Venture et incubateur EDF Pulse Croissance.
Nous sommes très heureux dinvestir dans la technologie de PowerUp qui constitue une brique supplémentaire pour optimiser les systèmes de stockage et développer de nouveaux cas dusage sur des projets de grosses capacités”. 

La signature d’un partenariat entre la R&D d’EDF et PowerUp pour accélérer le développement d’algorithmes plus performants pour le pronostic et le diagnostic de l’état des batteries, ainsi que l’entrée au capital réaffirme la volonté d’EDF d’être un acteur majeur de la transition énergétique et de la production d’électricité bas carbone.

Lexpertise de plus de 20 ans de R&D dEDF sur les batteries combinée à la technologie innovante et à la connaissance du marché de PowerUp permettra daller encore plus loin pour développer une solution plus performante et gagner en compétitivité.” affirme Carmen Munoz – Directrice des activités aval de la R&D d’EDF.

 

La solution développée par PowerUp est une véritable révolution sur un marché des batteries électriques en pleine expansion.

Avec cette levée de fonds, la start-up et ses investisseurs montrent leur volonté de développement, mais également de prendre part à la transition écologique et énergétique.
Ces solutions durables et fiables s’inscrivent pleinement dans nos besoins actuels en termes de recherche de solutions incluant les énergies renouvelables et leur stockage.

Retrouvez le communiqué de PowerUp ICI.

 

 

Prêt.e à rejoindre la Ruche ?
Cliquez-ici