Bouygues et Colas finalise le rachat d’Alpiq Engineering Services !

 

Bouygues Construction et Colas Rail ont annoncé le 31 juillet dernier la finalisation de l’acquisition d’Alpiq Engineering Services.

Annoncé fin mars, le rachat de cette société et de ses activités de services multi-techniques pour le bâtiment, les infrastructures d’énergie, industrielles et ferroviaires, vient d’être finalisé par Bouygues pour la modique somme de 730 millions d’euros.

Avec ce rachat, Bouygues possède désormais l’ensemble des titres d’Alpiq InTec AG et de Kraftanlagen München GmbH, dont l’ensemble des activités étaient regroupées au sein du groupe Alpiq.

 

 

Bouygues reçoit enfin l’aval des autorités

Après avoir attendu plusieurs mois l’aval des autorités de concurrence européenne et suisse, l’affaire est enfin conclue, représentant pour Bouygues Construction la plus grosse opération de croissance externe à l’étranger.

Le rachat fait suite à un manque financier du groupe Alpiq, qui expliquait en mars dernier ne plus avoir « actuellement les moyens financiers pour poursuivre le développement des activités de services et d’ingénierie » de sa filiale. Cet acteur suisse regroupe plus de 7 650 collaborateurs et avait réalisé un chiffre d’affaires de près de 1,5 Md€ en 2017.

 

 

Une stratégie de développement européen sur les marchés de l’énergie et des services

 

 

Déjà présent en Suisse, ce rachat permettra à Bouygues de s’imposer d’avantage dans ce pays, mais également de gagner des parts de marchés en Allemagne et en Italie, pays où le groupe Alpiq était implanté et où il a réalisé respectivement 24% et 12% de son chiffre d’affaire l’an passé.

A travers ce rachat, Bouygues s’ancrera davantage dans des activités complémentaires à celles de ses filiales Bouygues Energies & Services Suisse, Losinger Marazzi, VSL et PraderLosinger. Cette acquisition permettra également à Bouygues d’accroître son portefeuille d’offres « en particulier dans la conduite de projets  complexes dans l’industrie et la production d’énergie. ».

Pour Colas Rail, filiale ferroviaire du groupe Colas (lui même filiale de Bouygues), il s’agit ici de consolider son expertise, notamment dans le domaine des caténaires, mais aussi de s’implanter sur de nouveaux marchés porteurs de croissance. Ce rachat lui permettra également de compléter son portefeuille « de solutions et de savoir-faire », ainsi que de « pénétrer les marchés suisses et italiens, tout en renforçant sa présence en Europe centrale et au Royaume-Uni ».

 

 

Une acquisition à près 730 millions d’euros !

 

 

L’acquisition d’Alpiq Engineering Services a été réalisée sur la base d’une valeur d’entreprise de 850 millions de francs suisses, répartis entre 700 millions de francs suisses pour Bouygues Construction (environ 600 millions d’euros) et 150 millions de francs suisses pour Colas Rail (environ 130 millions d’euros). Les deux acheteurs ont également précisé que le prix payé au closing a été versé en numéraire.

Ce rachat permet à Bouygues de s’imposer une nouvelle fois comme un acteur majeur du BTP, mais aussi de l’énergie et des services complémentaires au sein de l’Europe. Une stratégie de développement qui semble porter ses fruits.

 

 

 

Prêt.e à rejoindre la Ruche ?
Cliquez-ici

By |2018-08-03T17:27:16+00:00août 3rd, 2018|Actualités|0 Comments

About the Author: