TOP 6 des conseils pour ne pas passer à côté de son entretien d’embauche

Sujet récurrent chez Bee Engineering : le recrutement. En effet, le recrutement de talent est au cœur de notre Ruche.
Et qui dit recrutement dit forcément… entretien d’embauche !

Pour vous faire profiter de cette expérience, on a décidé de vous dévoiler les 6 conseils pour ne surtout pas passer à côté de votre entretien d’embauche.

Que vous soyez en fin d’étude et à la recherche de votre premier job ou que vous soyez à la recherche de nouveaux projets et défis, nous espérons que ces conseils très simples pourront vous servir à mieux vous préparer.

Prêt.e ? C’est parti !

 

#1 : Soignez votre présentation (apparence, ponctualité, dossier…)

 

Ok, vous avez peut-être un excellent cursus scolaire ou un CV déjà bien étoffé, mais si vous arrivez en jogging et/ou avec 20 minutes de retard, inutile de vous dire que vous ne mettez (vraiment) pas toutes les chances de votre côté.

 

Logique me direz-vous ?

 

Malheureusement pas pour tout le monde…
Bien entendu, la majorité des candidats est au moins au point sur ce sujet mais il arrive parfois que nous rencontrions quelques problèmes à ce niveau.

À ce titre, ce conseil reste ultra-important !

 

Votre apparence :

 

Sans aller jusqu’au tailleur de grand couturier pour vous mesdames ou au costume trois pièces en queue de pie pour vous messieurs, votre apparence est la toute première chose que le recruteur va voir.

C’est donc la première impression que vous allez laisser.
Aussi, et même si vous avez votre style bien à vous dans la vie de tous les jours et/ou que le poste pour lequel vous postulez ne nécessite pas de s’habiller de cette façon par la suite, habillez-vous de manière professionnelle !

Vous êtes à un entretien d’embauche, habillez vous donc en conséquence pour mettre toutes les chances de votre côté et ne pas passer bêtement à côté du job de vos rêves.

Ce n’est pas le job de vos rêves et vous êtes simplement là pour envisager toutes les pistes ?
Ça ne change rien. Soignez son apparence est aussi une manière de témoigner votre respect pour le recruteur que vous aurez en face de vous, peu importe l’issue de l’entretien.

 

La ponctualité :

 

Une fois encore, cela va paraître relativement logique à la plupart d’entre vous, mais ça reste super important.

Grèves des transports, parking bondé, etc. Peu importe la raison, et même si c’est déjà arrivé à tout le monde d’être en retard, vous vous devez d’être ponctuel.

Si vous avez un entretien, prenez vos dispositions ! Partez (beaucoup) plus tôt pour parer à toutes éventualités. Vous trouverez toujours un endroit (café, salle d’accueil) pour passer le temps si vous êtes trop en avance.

Bien sûr, on ne vous dit pas d’arriver trois heures avant votre entretien, mais mieux vaut être trop en avance qu’un peu en retard.

Tout le monde se retrouve un jour ou l’autre en retard, votre recruteur n’échappe pas à cette règle. Aussi, si malgré tous vos efforts vous sentez que vous allez arriver en retard, pensez à prévenir votre recruteur, que ce soit par téléphone, e-mail ou appel à l’accueil du lieu où vous avez rendez-vous. Même si ce n’est que de 5 minutes, cela démontrera dès le début votre professionnalisme et votre rigueur.

Chez Bee Engineering, si vous êtes en avance, un café vous sera chaleureusement préparé pour vous mettre dans les meilleures dispositions 😉

 

Votre dossier :

 

Si vous avez décroché un entretien, c’est que votre recruteur possède déjà sûrement vos CV, lettre de motivation, dossier de compétences et tous les autres documents nécessaires.

Ceci dit, n’hésitez pas à avoir avec vous ces mêmes éléments au cas où et sortez-les devant vous. Cela montrera que vous vous êtes un minimum préparé pour cet entretien.

#2 Sachez où vous postulez

 

C’est la base ! Alors bien sûr, aucun recruteur ne vous demandera de lui faire un exposé complet sur la société dans laquelle vous postulez.

En revanche, un recruteur peut simplement vous demandez « savez-vous ce qu’on fait ici ? ».

Question simple et qui peut être très rapidement passée en revue.
Mais si vous ne vous êtes pas du tout renseigné et que vous ne savez pas du tout quoi répondre, vous allez vous retrouver démuni face au recruteur pour une chose aussi simple.

Ce serait vraiment dommage de perdre vos moyens et de passer à côté de votre entretien en bloquant sur une question aussi simple à laquelle vous auriez trouvé la réponse en 5 minutes sur Google depuis votre smartphone.

Encore une fois, mettez toutes les chances de votre côté !

 

#3 Entrainez-vous !

 

En fonction de votre personnalité, vous êtes peut-être très à l’aise à l’oral et avez peut-être des capacités d’adaptation et une aptitude à rebondir capable de vous sortir de n’importe quelle situation.

Que ce soit le cas ou non, s’entrainer pour votre entretien peut-être déterminant.

S’entrainer ne veut pas dire préparer une dissertation à chaque question qui peut vous être posée et lire vos fiches pendant l’entretien.

Mais se renseigner sur les questions fréquentes posées en entretien, réfléchir à comment vous présenter, vous et votre parcours, réfléchir à des mots clés et impactant peut être un réel atout pour réussir votre entretien.

Si besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide à vos proches (conjoint, famille, amis) pour qu’ils « jouent » le recruteur face à vous.

L’exercice est loin d’être facile, notamment si vous êtes de nature timide, mais cela ne peut que vous permettre d’être plus à l’aise le jour J.

D’autre part, lors de votre préparation, notamment aux fameuses questions sur les qualités et les défauts qui vous sont propres, ne tombez pas dans les clichés bateaux.

Un recruteur passe sa journée en entretien, aussi si vous répondez le fameux « perfectionniste » dans vos qualités et défauts, vous ne vous démarquerez pas.

 

#4 : Soyez vous-même, dans la mesure du possible

 

Pour réussir votre entretien, vous devez rester vous-même au maximum. Les recruteurs sont des experts dans leur domaine. Aussi, ils pourront probablement sentir si vous jouer un rôle.

C’est pourquoi on vous conseille de rester vous-même au maximum, c’est-à-dire d’être naturel.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès, notamment si vous êtes de nature très confiante.

Notre conseil : trouver l’équilibre entre confiance en soi et humilité.

Soyez honnête ! Personne n’a réponse à tout ! Il se peut même que certaines questions de votre entretien aient été spécialement conçues pour vous déstabiliser un tout petit peu.
N’hésitez donc pas à le dire lorsque vous ne savez pas répondre à une question ou bien si l’une des tâches évoquées pour le poste n’est pas vraiment dans votre domaine de compétence.
Osez dire ce que ne vous savez pas faire mettra d’autant plus en valeur ce que vous maîtrisez.

Aussi, inutile de vous dévaloriser aux yeux du recruteur. Même si vous vous dévoilez et que vous donnez vos défauts, expliquez en quoi c’est un défaut pour vous et montrez comment vous êtes capable d’en faire une force.

 

#5 Questions au recruteur & négociation

 

Moments très importants lors de votre entretien, les questions que vous souhaitez poser au recruteur et la négociation de vos prétentions salariales.

 

Préparez une liste de questions en amont :

 

Cela suggère que vous avez, comme indiqué dans nos conseils ci-dessus, préparé un minimum votre entretien.

Si vous vous êtes renseigné sur l’entreprise, le poste, vous aurez forcément des questions.
Problème : en entretien, le stress peut vous faire perdre légèrement vos moyens et / ou vous faire oublier des questions importantes que vous souhaitiez poser.

C’est pourquoi le mieux est de préparer vos questions avant votre entretien. Vous serez sûr de ne rien oublier et vous montrerez une fois de plus au recruteur que vous avez préparé votre entretien et que vous ne le prenez pas à la légère.

 

Ne négociez pas trop tôt, mais ne sauter pas cette étape !

 

La négociation des prétentions salariales reste toujours un moment « délicat » pour le candidat, mais c’est une étape primordiale. Sauf si bien sûr le salaire du poste en question est fixé de manière immuable au préalable.

Si ce n’est pas le cas, comme bien souvent, vous devrez en passer par la case « négociation ».

Aussi, ne négociez pas trop tôt. Il arrive parfois qu’avec la montée de stress et d’adrénaline engendrée par l’entretien, vous perdiez légèrement vos moyens au point de vouloir éliminer cette étape dès le début.

Mauvaise idée !

Si vous commencez à négocier dès les premières minutes de votre entretien, vous risquez (en fonction du recruteur) de changer complètement la face de votre entretien. Aussi, attendez plutôt que cela vienne du recruteur, si ce n’est pas le cas, vous pourrez garder ces questions pour les questions à poser au recruteur.

Important : même si cela vous paraît délicat, ne sauter pas cette étape ! Il est important de parler de ces questions puisqu’à priori, c’est quand même en grande partie pour cette question que vous cherchez un job.

 

 

#6 Remerciez le recruteur et assurez le suivi de votre entretien !

 

Il est possible que vous sortiez de votre entretien avec votre contrat d’embauche sous le bras, ça arrive.

Que ce soit le cas ou non, pensez à remercier le recruteur pour son temps à la fin de l’entretien. Tout être humain est sensible à la reconnaissance, votre recruteur n’échappe pas à cette règle.

N’hésitez pas non plus à renvoyer un e-mail au recruteur en fin de journée ou le lendemain pour le remercier à nouveau de vous avoir reçu et pour renouveler vos motivations pour ce poste.

A contrario, si le poste ne vous convient pas mais que vous avez quand même pris le temps de la réflexion (ce qu’on vous conseille) après l’entretien, n’hésitez pas de le dire au recruteur. Cela permettra à tout le monde de gagner un temps fou et vous ne bloquerez pas le poste au détriment d’un autre candidat.

 

En Résumé :

 

Un entretien ça se P.R.É.P.A.R.E ! On insiste sur ce point car, que vous soyez jeune et la recherche de votre premier job, ou bien plus âgé et expérimenté, un entretien ne doit jamais être pris à la légère.

Mettez toutes les chances de votre côté en suivant ces quelques conseils très simples afin de faire décoller votre carrière.

 

 

Rejoignez la Ruche !

Vous souhaitez rejoindre une entreprise dynamique et soucieuse de ses employés ? Alors rejoignez notre ruche dès aujourd’hui en cliquant ici.

Ps : voilà ce que peut donner un entretien d’embauche quand on ne suit pas ces conseils 😉

 



 

2018-03-29T15:01:05+00:00

About the Author: